Des PLANTES Dépolluantes - G u i l l a u m e G U I L L E R M I N
diffenbacchia-compacta50.jpg
On le sait maintenant : beaucoup de plantes d'appartement ont
le pouvoir de purifier l'air chargé de composés chimiques,
si mauvais pour notre santé.

Choisissez les bons végétaux, et trouvez-leur la place adéquate, suivant leurs capacités à lutter contre les colles, les peintures, les fumées de cigarette, les ondes diverses... N'oubliez pas que les plantes ont besoin de lumière : placez-les près d'une fenêtre.
Et pensez à aérer votre intérieur tous les jours.

Dans La Cuisine

Choisissez des plantes à faible encombrement.
Installez des pothos et des chlorophytums contre le monoxyde de carbone de la gazinière. Les meubles sont en bois aggloméré ?
Ces bois contiennent du formaldéhyde : invitez le spatyphyllum.

Dans Le Séjour

Voici une pièce où vous pouvez oser l’adoption de grandes plantes. Parquets vitrifiés ? Stratifiés ? Optez pour les draceanas, l’areca, ce palmier si élégant. Faites descendre des cascades de lierre de vos étagères. Ce dernier lutte aussi contre le benzène, contenu dans les peintures, les parfums d’ambiance et la fumée de cigarette.

Dans La Salle De Bain

Contre l’ammoniaque, contenu parfois dans les produits d’entretien, pensez à l’anthurium. Dans les parfums, les désodorisants, on rencontre souvent le toluène : pothos et chlorophytum seront très utiles.

Dans Les Chambres

Toujours le benzène : dans les peintures, la moquette, les tapis. Installez des chamadoera ou des dracaenas.
On retrouve le formaldéhyde dans la colle de la moquette, les placards en aggloméré : si vous avez la place, n’hésitez pas à installer un areca, un ficus ou un spatiphyllum.

Dans le bureau

(et dans les pièces où il y a un ordinateur, une télévision, le Wi-Fi, donc de plus en plus souvent dans les chambres et le séjour)
On trouve le xylène dans la peinture, les encres, les marqueurs : draceanas et anthuriums sont parfaits !